Produire en France, améliorer les conditions de travail des artisans dans l’hexagone et partout dans le monde, faire le choix de matières durables et labellisées, recycler les vêtements…Il y a des dizaines de façons de participer à la mouvance et avoir une marque biologique, éthique et équitable. Aimer la mode oui, être responsable aussi. 

La Fashion Revolution Week, qui a eu lieu à Paris fin avril, a fait parler d’elle. Organisée tous les ans dans 92 pays par le collectif anglais du même nom, l’événement fait émerger de nouvelles pistes de réflexion sur l’industrie de la mode. L’occasion pour les marques et les consommateurs d’échanger, de sensibiliser et d’être sensibilisés à travers, cette année, des conférences, des interviews, une street radio et le désormais célèbre hashtag “Who made my clothes?”.